logo
Au cœur de l'action  

Décembre 2010 : la goélette est en pleine mission Tara Oceans, quelque part dans le sud de l'Océan Atlantique. Dans le carré, Nigel Grimsley, chercheur en biologie à l'Observatoire Océanologique de Banyuls prépare les feuilles de prélèvement, indispensables pour éviter toute erreur notamment lors des analyses ADN des échantillons. 


©V.Hilaire
  • Un barcode moléculaire est un fragment d’ADN présent chez tous les organismes vivants, et quasiment identique chez des individus de la même espèce. Il permet donc de déterminer l’espèce à laquelle appartient un individu. La métagénomique est une autre technique de séquençage, qui analyse l'ensemble des génomes présents dans l'échantillon prélevé, sans qu'il soit nécessaire d'isoler individuellement les organismes ni l'un de leur gène. Ces deux techniques sont utilisées pour séquencer les échantillons récoltés lors de Tara Océans, à l’aide des ordinateurs. 
Le barcode moléculaire présente un niveau de variabilité intéressant : les individus d'une même espèce peuvent avoir de légères différences dans les séquences de cet ADN  dues à des mutations au cours du temps. Cette caractéristique permet aux scientifiques de suivre l'évolution dans le temps et dans l'espace d'une population, et d'essayer de déterminer les facteurs de l'environnement qui l'affecte. Lors de Tara Océans, les scientifiques se sont intéressés au courant des Aiguilles, une série de tourbillons au large de l'Afrique du Sud, qui isole les communautés planctoniques du reste de l'océan. 
En mai 2015, trois ans après la fin de Tara Océans qui avait récolté près de 35000 échantillons de plancton, l'équipe scientifique a présenté les premiers résultats. Environ 40 millions de gènes microbiens ont été révélés, dont la grande majorité sont totalement nouveaux, démontrant une diversité planctonique jusqu'alors insoupçonnée. Les analyses ont également révélé l'importance du facteur température sur les espèces présentes. Ceci laisse présager d'un impact potentiel du changement climatique sur l'écosystème planctonique.   
Le séquençage d'un ADN, c'est à dire la détermination de la succession des nucléotides le composant, est aujourd'hui une technique de routine pour les laboratoires de médecine et de biologie. 
 AU FIL DE L'HISTOIRE 
 DU PRINCIPE A L'UTILISATION 
 AU SERVICE DE LA SCIENCE 
AU SERVICE DE LA SCIENCE
Le Génoscope (©Tara Expéditions)
Référencer les espèces
Caractériser la diversité
Premiers résultats de Tara Oceans
> Téléchargez gratuitement le dossier complet et les images
Stations de l’océan Indien (©H. Bourmaud)
Prélèvements de plancton (©J.Bastion et C.Sardet)
LE KIT ADN